Le projet de super-laser de Szeged sur la bonne voie

share on:

Hongrie, Szeged – Vendredi dernier, Corina Cretu, commissaire européenne à la politique régionale, a visité le centre de super laser à Szeged, au sud de la Hongrie.

Selon Corina Cretu, le projet, en partie financé par l’UE, et également établi à Bucarest et Prague, sera l’établissement le plus grand au monde dans ce domaine. Le site web du projet ELI (Extreme Light Infrastructure) précise qu’il “fait entièrement partie du plan européen pour la construction de la future génération de complexes scientifiques à échelle internationale, choisis par l’ESFRI ( European Strategy Forum on Research Infrastructures). L’ELI sera la première au monde capable d’analyser les interactions entre lumière et matière avec le taux d’intensité le plus haut, selon la classification ultra-relativiste.”

Le projet est divisé en deux phases, la majeure partie du coût total étant financée par le fonds européen de développement régional (FEDER) – qui finance 85% de la première phase (120,3 millions d’euros). En 2014, le premier ministre hongrois Viktor Orbán s’était rendu à Szeged pour la cérémonie de lancement du projet. Ce projet de coopération internationale s’inscrit dans la politique de développement de la Hongrie comme carrefour régional de la recherche et du milieu universitaire.

Le centre emploiera 400 personnes mais pourrait indirectement participer à la création de 4-5000 emplois. La seconde phase du projet est prévue d’aboutir d’ici 2018.

Répondre :