La Tchéquie contre le système de redistribution des migrants

share on:

Tchéquie, Prague – Le premier ministre Bohuslav Sobotka a déclaré, sur la chaîne TV Prima, que si la Commission européenne forçait la Tchéquie à accepter le système de redistribution des migrants, il ferait appel à la justice.

Bohuslav Sobotka a assuré qu’il ne souhaitait pas en arriver là et qu’il espérait qu’une solution pourrait être convenue avec les autres membres de l’Union européenne. Selon le gouvernement ce système de redistribution n’est pas viable, même à une petite échelle, comme en témoignent les incidents en France, en Allemagne et en Angleterre, alors que ces pays étaient beaucoup mieux préparés à l’afflux migratoire, selon le premier ministre.

En plus de ces exemples, ces dernières semaines, le projet de réinsertion de 150 chrétiens d’Irak en Tchéquie a totalement échoué, après que 49 des 89 migrants arrivés sur place aient tenté de quitter le pays, la plupart dans le but d’entrer sur le territoire allemand de manière illégale. Le projet a donc été annulé.