La Pologne relance la procédure d’extradition de Polanski

share on:

Pologne – En Octobre 2015, un tribunal polonais a rejeté la demande des États-Unis concernant l’extradition de Roman Polanski. Mais le nouveau gouvernement PiS reconsidère le cas et le ministre de la Justice Zbigniew Ziobro a dit à la radio qu’il ferait appel à la Cour suprême afin d’annuler la décision précédente.

Polanski vit à Paris mais possède encore une maison à Cracovie, où il se rend régulièrement. Il est toujours recherché par les Etats-Unis où, en 1977, il a violé une jeune fille de 13 ans. Il en avait 43. Il avait plaidé coupable, est allé en prison pendant 42 jours, puis a payé la caution et a fui le pays, craignant de devoir purger une lourde peine. Il n’est jamais retourné aux États-Unis, pas même pour recevoir l’Oscar pour son film «Le Pianiste» en 2003.

Le Ministre de la Justice polonais Zbigniew Ziobro a déclaré à la radio que «j’ai décidé de déposer un recours devant la Cour suprême contre la décision dans laquelle le tribunal a décidé de ne pas extrader M. Polanski aux États-Unis dans une situation où il est accusé et recherché pour le viol d’une enfant. S’il était juste un gars ordinaire, un enseignant, un médecin, un plombier, un décorateur, alors je suis sûr qu’il aurait été expulsé de n’importe quel pays vers les États-Unis il y a longtemps. » Il a ajouté « la loi est la même pour tout le monde. »