Après la vague d’attentats, la Pologne demande des explications à l’Allemagne

share on:

Par Olivier Bault.

À Reutlingen, c’est une Polonaise qui a été tuée avec un couteau à Kebab par un « réfugié » syrien, qui lui a presque coupé la tête. Les attaques par des « réfugiés » et des immigrés musulmans se succèdent en Allemagne comme en France, certaines se revendiquant de l’État islamique. Le ministre des Affaires étrangères polonais, Witold Waszczykowski, demande donc des explications à Berlin : « On nous avait assuré que l’arrivé d’une telle vague de réfugiés, que l’ouverture de l’Europe [à ces gens], ne causerait aucun problème. Or il s’avère qu’il y a des problèmes. (…) Les assurances des dirigeants politiques européens, des dirigeants politiques allemands et des services allemands sur le fait que l’Europe est sûre sont sans fondement », s’est plaint le ministre polonais. « Ce sont les services allemands et les dirigeants politiques allemands qui sont responsables de la sécurité en Allemagne et nous attendons d’eux qu’ils nous expliquent comment ces attaques ont pu survenir. »

Publié originellement sur Nouvelles de France.

3 Comments

Répondre :