Le premier vice-président tchèque Andrej Babiš s’oppose à recevoir 81 migrants

share on:

Tchéquie – En vertu d’un accord avec l’Union européenne, la Tchèquie doit recevoir en 81 migrants en provenance des camps de migrants turcs. Après les attaques terroristes et en particulier en Allemagne, certains expriment leur opposition à l’accord avec l’UE.

Le premier vice-président du gouvernement et ministre des Finances Andrej Babiš – le fondateur du parti populiste ANO, l’Action des Citoyens Mécontents – a déclaré à propos des migrants qui devraient arriver à l’automne qu’il ne pense pas qu’ils peuvent s’intégrer à la société tchèque, mais aussi qu’ils sont une menace pour la sécurité.

6 Comments

  1. Le premier vice-président tchèque a raison. Les migrants de Soros ne viennent pas en Europe pour devenir de bons citoyens mais pour voler, violer, tuer et massacrer. Si monsieur Andrej Babiš aime sa population et son pays, il doit urgemment dénoncer cet accord néfaste.

    1. “Les migrants de Soros ”
      J’ai du mal à comprendre.
      Pourquoi pas ceux de Bergoglio ou de Merkel qui ont infiniment plus d’influence et de moyens que Soros ?
      En fait si, je crois savoir ! Ce n’était pas Robert Faurisson qui disait que si vous contestez quelque chose, essayez de n’importe quelle manière d’y inclure le nom d’un juif pour être sûr de faire écho chez “une certaine catégorie d’individus” unanimement et inconditionnellement obsédés par cette autre catégorie d’individus ” ?
      Il me semble bien.
      Cependant, il n’est pas certain que cette première “catégorie d’individus” puisse vraiment apporter un quelconque avantage dans la lutte menée par les patriotes européens en général et les soutiens au V4 en particulier. Gardez donc ce genre de rhétorique pour vos blogs de référence habituels où elle y est destinée …

  2. Je crois qu’il a raison! Ce sont des gens islamique qui seulement veulent que nous nous adapter a la vie islamique. Les idiotes en Brussel ne comprend pas que nous, la peuple Européenne veut. Nous ne voulons pas les islamiques, ils ne sont pas compatible avec nous, jamais.

  3. Tous les droits, aucun des devoirs… l’Europe à la carte quoi… on ne s’étonnera pas quand elle volera en éclat. Les tchèques pourront alors se tourner vers leurs amis Russes pour créer un marché commun, le grand marché des oligarques corrompus.

Répondre :