Un village réservé aux Arabes près de Sarajevo

share on:

Bosnie – Des investisseurs du Moyen Orient ont financé un village composé de 360 villas, d’un lac artificiel, d’un supermarché halal et d’un lieu de prière musulman, et ces habitations sont réservées à la vente uniquement pour les Koweïtiens au prix de 150.000 euros.

Les promoteurs immobiliers souhaitent doubler la taille de l’enclave arabe, mettant en avant la grande proportion de Musulmans en Bosnie, puisqu’ils représentent 40% de sa population.

Dans ce village, la langue officielle est l’arabe. Les locaux ne sont admis que pour des travaux, comme le nettoyage. Les habitations sont notamment utilisées pour héberger les femmes et enfants d’hommes d’affaires, qui restent à l’écart de la population locale. Plusieurs protestations ont eu lieu, rappelant qu’il est illégal d’acheter une partie d’un pays pour en interdire l’accès a sa population.

village2

Tarek Al Khaja, co-propriétaire de l’agence immobilière Al Suwaidi et Al Khaja, a déclaré quant à cet engouement qu’ont les Arabes pour la Bosnie : “les Habitants du Golfe sont attirés par la beauté naturelle, la présence de l’Islam et la chaleur des Bosniens. Ils se sentent bienvenus.” La demande immobilière est en augmentation constante et les prix ont augmenté de 100% en trois ans dans la région de Sarajevo.

Le leader Musulman de Bosnie Bakir Izetbegovic se réjouit de cet enthousiasme de la part des Arabes : “La Bosnie est un pays européen… nous avons de l’eau, des forêts, des mines, et un potentiel énergétique et touristique. Nos frères (du Golfe) ont remarqué cela.”