Hongrie : une socialiste accusée de négationnisme des crimes communistes

share on:

Hongrie, Budapest – Des plaintes ont été déposées à l’encontre de Szófia Havas, cadre du parti Socialiste hongrois. Elle est suspectée d’avoir nié les crimes perpétrés sous le communisme.

Le Jobbik et l’association des Jeunes démocrates chrétiens ont déposé plainte auprès des autorités pour appuyer l’accusation. A l’occasion de 60e anniversaire de la Révolution de 1956, Mme Havas a déclaré à un média russe que cette révolution a été une “provocation” de la part des fidèles de Miklós Horthy, régent de Hongrie de 1920 à 1940, qui auraient fait “du porte a porte à la recherche de Juifs et de communistes”.

Le parti Socialiste a lancé une procédure disciplinaire contre Szófia Havas. Si les autorités la déclarent coupable elle risquerait jusqu’à 3 ans de prison.