Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’essentiel de l’actualité du 21 mai 2020 dans le V4 et en Autriche

Temps de lecture : 3 minutes

Hongrie

  • Comme nous l’annoncions hier, les écoles vont rouvrir à partir du 2 juin, néanmoins les cours continueront à avoir lieu en ligne sur internet jusqu’à la fin de l’année scolaire, soit le 15 juin.
    • À partir du 2 juin, un encadrement des enfants fréquentant chaque école sera organisé.
    • Du 2 au 15 juin, les personnes impliquées dans la garde d’enfants pourront organiser des activités de rattrapage et d’apprentissage.
    • Entre le 16 et le 26 juin, ils pourront se préparer pour la prochaine année scolaire.
    • Les repas de cantine seront fournis aux enfants jusqu’au 26 juin.
    • Les événements de masse et les fêtes de fin d’année scolaire sont annulés tandis que les remises de diplômes auront lieu dans un cadre restreint.
  • L’Université Semmelweiss à Budapest est en train de mettre à l’essai un robot autonome désinfectant aux ultra-violets.
  • La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) ayant considéré que les zones de transit comme celle de Röszke à la frontière serbe étaient non conforme au droit européen, le gouvernement hongrois a décidé de les fermer. « Les zones de transit étaient une solution qui garantissait la protection de la frontière hongroise […] mais en même temps, nous sommes obligés de nous conformer à cet arrêt, le gouvernement a donc décidé de les supprimer, » a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gergely Gulyás.
  • La Croatie va rouvrir sa frontière avec la Hongrie à la fin du mois de mai.
  • Le ministre de la défense Tibor Benkő a annoncé ce matin que l’armée met en place un programme spécial destiné aux gens ayant perdu leur emploi du fait des mesures anti-Covid-19. Le programme permet de rejoindre la réserve sans engagement de durée (le contrat pouvant être terminé à tout moment) et garantie, en plus d’une aide au transport et à l’alimentation, un salaire de brut de 161 000 Ft (460€).

Tchéquie

  • Dans une résolution publiée hier, le Sénat tchèque a condamné le génocide arménien de 1915 attribué à l’Empire ottoman.

Pologne

  • Le premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a indiqué que le gouvernement roumain de Ludovic Orban avait demandé l’aide de la Pologne pour faire face à la crise économique provoquée par l’épidémie de coronavirus. « Il y a quelques mois, des pays du monde entier étaient confrontés à un dilemme : sauver la société ou l’économie. Mais c’est un faux choix. Parce qu’il n’y a pas d’économie sans population. […] L’État, les entrepreneurs, les banques, les institutions nationales de développement […], tout le monde a donné son maximum. Cela s’applique également aux activités des investisseurs polonais en Roumanie qui construisent l’économie locale. Par conséquent, la reconstruction rapide des économies des pays de notre région d’Europe est notre objectif commun, » a ainsi déclaré le chef du gouvernement polonais.
  • Sur les 160 nouveaux cas constatés de coronavirus aujourd’hui en Pologne, 62 l’ont été en Silésie et 46 en Masovie (région autour de Varsovie).
  • La Pologne va mettre en place un système de bons de vacances pour les salariés pour favoriser le tourisme des Polonais en Pologne afin de soutenir un secteur qui va devoir faire face à une saison haute sabotée par les mesures anti-Covid-19.

Slovaquie

  • La directrice du département de l’égalité entre les femmes et les hommes, Oľga Pietruchová, vient de donner sa démission après neuf années en fonction. « La folle campagne contre la Convention d’Istamboul et “l’idéologie de genre” a amené à un pic de résistance contre ce programme, et la seule chose que nous avons réussi à faire était de défendre le statu quo et au moins de prétendre à l’étranger que nous sommes un pays professant l’égalité des sexes et les valeurs de l’UE et du monde civilisé, » a-t-elle déclaré.

Autriche

  • La manifestation « anti-corona » organisée hier soir par le FPÖ à Vienne a rassemblé environ 1 500 personnes sur la place des Héros devant la Hofburg.
  • Le gouvernement autrichien a décidé d’investir 40 millions d’euros dans une campagne pour promouvoir le tourisme en Autriche afin de soutenir ce secteur très ébranlé par l’épidémie de coronavirus.