Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le président polonais Andrzej Duda reçu par Donald Trump à la Maison blanche

Temps de lecture : 2 minutes

Pologne – Quelques jours avant la fin de la campagne électorale pour les élections présidentielles de dimanche et sur fond de rumeurs quant au possible transfert de troupes américaines d’Allemagne en Pologne, le président polonais Andrzej Duda s’est rendu avant-hier 24 juin à Washington où il a été reçu à la Maison blanche par le président américain Donald Trump.

« Je représente les intérêts polonais » 

Cette entrevue a été suivie d’une conférence de presse commune lors de laquelle le président polonais a notamment déclaré : « Je négocie des affaires polonaises avec un politicien expérimenté et coriace, je peux parler d’un “joueur”, qui est Donald Trump, qui représente fermement les intérêts de son pays et de ses citoyens. Je représente les intérêts polonais ici et je ne défile pas à Moscou […] Il y a deux mois, nous avons eu une longue conversation avec le président. La pandémie a perturbé nos plans de coopération. Nous avons convenu que nous nous réunirions dès que possible et cela a été accompli. »

« La Russie a envahi l’Ukraine et occupe la Crimée »

Concernant le possible transfert de troupes, M. Duda n’a pas caché avoir fait une demande en ce sens auprès de Donald Trump : « Suis-je prêt pour que la Pologne accepte plus de soldats américains ? Oui je suis prêt. » Tout en justifiant celle-ci par la crainte traditionnelle de la Pologne à l’égard de la Russie : « La Russie a envahi l’Ukraine, occupe la Crimée, Lougansk et Donetsk. Auparavant, elle a envahi la Géorgie. […] Il y a 100 ans, nous avons vaincu les Russes près de Varsovie ».

« Le président Duda fait un excellent travail »

De son côté, le président américain s’est fait l’éloge de son visiteur polonais : « Le président Duda fait un excellent travail en Pologne et les Polonais pensent le meilleur de lui », évoquant même une prochaine visite à Varsovie : « Nous aimerions organiser une visite en Pologne dès que possible; en raison de la campagne, nous ne pourrons probablement le faire qu’après les élections américaines. »

« Nous allons très probablement transférer ces troupes d’Allemagne en Pologne »

Enfin, sans que cela soit une promesse ferme et définitive, Donald Trump s’est déclaré favorable à un renforcement des troupes américaines en Pologne : « Nous allons très probablement transférer ces troupes d’Allemagne en Pologne. […] Certains rentreront aux USA, certains seront envoyés dans d’autres pays, dont la Pologne », tout en louant l’engagement polonais en matière de défense : « Lors de notre rencontre, nous avons confirmé l’alliance entre nos pays. […] Certains n’ont pas fait aussi bien en ce qui concerne ce qu’ils devraient payer pour l’OTAN. [...] La Pologne est l’un des huit pays qui paient autant qu’ils le devraient. […] Je félicite la Pologne et les Polonais pour leur dévouement à la protection des frontières. »

Fait intrigant, aucun des deux présidents n’a posté de photos de la rencontre sur les réseaux sociaux.