La Finlande ne veut pas faire partie de l’OTAN, veut rester neutre et garder de bonnes relations avec la Russie

share on:

Finlande – Les Finlandais sont contre l’adhésion de leur pays à l’OTAN et le président de la Finlande Sauli Niinistö a dit être également opposé à l’adhésion.

La Finlande et la Suède ont envisagé de rejoindre l’alliance militaire intergouvernementale, bien que la Finlande a toujours été militairement neutre. “Nous n’avons pas besoin de changer la politique actuelle», a déclaré M. Niinistö au média YLE. Le président finlandais a déclaré qu’un référendum devrait être organisé pour décider de cette question,  la sécurité et les intérêts nationaux concernant directement la nation. Il a ajouté que la Finlande et la Suède devront décider séparément sur ce sujet.

Selon YLE, 55% des Finlandais sont opposés à l’adhésion du pays à l’OTAN, et seulement 22% soutiennent l’adhésion. Le gouvernement finlandais a chargé des experts de rédiger un rapport sur la possible jonction à l’alliance de l’Atlantique Nord, qui a été rendu public vendredi dernier. «L’adhésion engendrerait probablement une grave crise avec la Russie, pour une période indéterminée», prévient le rapport.

La crise ukrainienne et l’intérêt stratégique de la Russie pour l’Arctique a fait considérer la Finlande la possibilité d’adhérer à l’OTAN. “Ceci est une question de haute stratégie”, a déclaré vendredi le Premier ministre finlandais Sipilä aux journalistes, ajoutant que “les petites nations ne changent pas souvent leurs lignes directrices de base en matière de politique étrangère.” Niinistö a également dit qu’«ils (la Russie) ne veulent pas que la menace s’approche de leurs frontières».