VIDÉO – Heurts à Radnevo suite à un crime commis par des Rroms

share on:

Bulgarie, Radnevo – Suite à une agression crapuleuse de trois Bulgares par quatre Rroms qui s’est soldée par le poignardement d’un des Bulgares, actuellement à l’hôpital, plus de 2.000 personnes sont aller manifester leur colère à Radnevo et ont affronté la police.

Le lundi 2 mai, quatre hommes rroms ont agressé trois jeunes hommes bulgares, les ont battu et ont poignardé l’un d’entre eux, qui a été admis à l’hôpital dans un état grave. Ce crime a provoqué l’ire de nombreux Bulgares qui ont mercredi 4 mai été 2.000 à se rendre dans la petite ville de Radnevo, dans le sud-est du pays, pour manifester leur colère. Selon les habitants de la ville, ce crime vient s’ajouter à beaucoup d’autres de la part de la communauté rrom, et d’une famille en particulier, qui restent trop souvent impunis ou sont traités avec trop de laxisme.

La police a créé un cordon pour protéger l’entrée du quartier rrom du village, afin d’empêcher les manifestants d’y pénétrer. Des heurts avec la police ont eu lieu, faisant 3 blessés parmi les policiers et 4 parmi les manifestants. Selon le maire de la commune, il s’agit en grande parti de supporters de football. Le ministre de l’Intérieur Rumyana Bachvarova estime pour sa part que des “provocateurs” faisaient parti de la foule. Suite à l’arrivée des manifestants, un certain nombre de Rroms ont quitté le village. Depuis, les manifestations continuent avec les habitants de la ville qui demandent des comptes au maire, et exigent que la loi soit appliquée aux voleurs d’eau et d’électricité, ainsi que certaines constructions illégales soit détruites.

Ces événements font écho notamment aux manifestations nationales de 2011, après qu’un jeune Bulgare ait été tué par un Rrom à Katunitsa.