Un journaliste et politicien polonais arrêté pour suspicion d’espionnage

share on:

Pologne, Varsovie – Le mercredi 18 mai au matin, Mateusz Piskorski, leader pro-russe du parti Zmiana (Changement), a été arrêté par l’Agence de sécurité intérieure de la Pologne (ABW). Il est soupçonné d’espionnage pour le compte de la Russie.

Zmiana, parti pro-russe polonais, a publié une déclaration sur Facebook en disant que “l’ABW a demandé de remettre des disques durs, et les périphériques de stockage de données et de documents, entre autres”. Ils ont également parlé d'”une forme de répression politique”. Selon niezalezna.pl, l’opération peut être liée à des relations suspectes entre le chef du parti, Mateusz Piskorski, et Moscou.

Pcblog note qu’il a des liens avec le penseur eurasiste Alexandre Dougine qui s’est presque vu refuser l’entrée dans l’UE lors de sa visite au Mont Athos en Grèce il y a quelques jours. Piskorski est connu pour ses interventions dans les médias pro-russe comme Russia Today ou Spoutnik. Certains des médias hongrois tels que le portail libéral-libertaire Index.hu ont écrit que Piskorski aurait un lien étroit avec Béla Kovács, un eurodéputé actuel du parti populiste hongrois Jobbik, et qui est sous enquête pour ses liens avec Moscou.