Natation : 10 médailles d’or – la Hongrie frappe fort avant les jeux olympiques de Rio

share on:

Royaume-Uni, Londres – Le Visegrád Post vous propose un article de Hongrie Actuelle sur les championnats européens de natation qui ont eu lieu à Londres la semaine dernière.

À un peu plus de deux mois des Jeux olympiques de Rio, la Hongrie a réalisé sa meilleure performance aux championnats d’Europe de natation en décrochant dix médailles d’or. Retour sur cette fantastique semaine.

C’est sans Gyurta Dániel – champion olympique du 200 mètres brasse – mais avec Hosszú Katinka et Cseh László ainsi que de nombreux jeunes que la délégation magyare s’est déplacée dans la capitale britannique pour la 33ème édition des championnats d’Europe aquatiques. Préparation aux JO pour certains déjà qualifiés mais dernière chance d’obtenir un quota olympique pour d’autres, l’équipe hongroise retrouvait les bassins quelques semaines seulement après le scandale qui a secoué la natation magyare : l’ancien capitaine Kiss László a été contraint de quitter son poste après que les médias ont ressorti une affaire vieille de plus de 50 ans dans laquelle il a été accusé de viol en réunion et condamné à une peine de prison.

La Hongrie a démarré avec le doublé or-bronze de Hosszú Katinka et Jakabos Zsuzsanna sur 400 mètres 4 nages. La Ligue Européenne de Natation a par la suite décerné les prix de Nageur et Nageuse de l’année 2016 remportés par Hosszú Katinka chez les filles et Cseh László chez les hommes. C’est le vendredi qu’une pluie de médailles magyares est tombée sur l’Aquatics Center de Londres : sept médailles dont quatre titres. En fin de semaine, le rêve s’est poursuivi jusqu’au dernier jour où deux autres médailles d’or ainsi qu’une belle médaille de bronze du relai 4×100 mètres nage libre masculin ont clôturé une superbe semaine pour la natation hongroise.

Les performances les plus notables – augurant par ailleurs des chances de médailles olympiques – sont les suivantes :

  • les deux titres et la deuxième place sur les trois épreuves de papillon pour Cseh László;
  • la suprématie de Hosszú Katinka dans les épreuves de 4 nages et de Kapás Boglárka sur les plus longues distances;
  • trois médailles dont un titre pour les différents relais.

Outre la confirmation des habituels favoris, cette semaine a également été riche en surprises avec des médailles et des titres remportés par des jeunes talents – Kapás Boglárka (23 ans), Szilágyi Liliána (19 ans), Kenderesi Tamás (19 ans) – mais aussi des minimas olympiques réalisés par Bohus Richárd (100 mètres nage libre) et Burián Katalin (200 mètres dos) qui sont les deux derniers à compléter l’équipe hongroise composée de 27 nageurs et nageuses pour Rio.

Graphisme : Hongrie Actuelle
Graphisme : Hongrie Actuelle

On pensait que la performance de Debrecen en 2012 ne pouvait être égalée (9 titres), les nageurs et nageuses rouge-blanc-vert ont prouvé le contraire cette année : la Hongrie a donc terminé en tête des épreuves de natation avec 10 médailles d’or. Au total avec le plongeon et la natation synchronisée, le pays des Magyars a bouclé cette compétition à la deuxième place derrière la Grande-Bretagne. Meilleure nation européenne après ces Euros, la Hongrie se mesurera aux autres valeurs sûres de la natation mondiale, telles que les États-Unis, la Chine ou encore l’Australie, en août prochain, à Rio. En espérant y entendre là-bas aussi le Himnusz à de nombreuses reprises !

Retrouvez l’article original sur Hongrie Actuelle !

Répondre :