25e anniversaire de l’indépendance ukrainienne : le président polonais à Kiev

share on:

Ukraine, Kiev – Mercredi 24 août, l’Ukraine célébrait les 25 ans de son indépendance. Une célébration qui s’est faite dans un contexte particulier du fait de la situation de guerre à l’Est du pays et des tensions en Crimée. Le président de la république de Pologne a pris part aux célébrations.

En 1991, le président de l’URSS Boris Eltsine signe un accord avec les dirigeants des républiques d’Ukraine et de Biélorussie, actant leur indépendance et la fin de l’URSS. Cette indépendance signée le 24 août 1991 sera validée par voie référendaire le 1er décembre 1991: 90,5% des électeurs votent en faveur de l’indépendance.

La fête de l’indépendance célébrait donc le 25e anniversaire de l’indépendance de ce pays de 42 millions d’habitants, traversant depuis 2013 une crise majeure. Avec la révolte de Maïdan, la crise a pris des allures de guerre civile et des foyers d’insurrection se sont formé en Crimée et à l’Est du pays. Selon le pouvoir ukrainien, Moscou soutient les rebelles séparatistes de l’Est du pays. La Russie annexa par référendum la Crimée en mars 2014. Le conflit a fait près de 10.000 morts en deux ans.

Des soldats polonais ont participé à la parade à Kiev, à laquelle a également assisté leur président Andrzej Duda. “Tous ceux qui soutiennent la démocratie doivent être avec l’Ukraine et la défendre”, a déclaré peu après le président polonais, lors d’une réception en compagnie du président Porochenko. “Nous sommes également aux côtés de l’Ukraine alors qu’elle traverse une période extrêmement difficile et vit un conflit compliqué dans sa partie orientale, ainsi que du fait de l’occupation de la Crimée. C’est pourquoi la Pologne a été et, je crois, sera aux côtés de l’Ukraine pour l’aider dans ses aspirations européennes ainsi que pour ses aspirations trans-atlantiques”. Le président polonais a également ajouté que selon lui, “la sécurité en Europe centrale et orientale, qui notre région, sera l’élément clef de la sécurité européenne”.

Répondre :