La Slovénie inscrit le droit à l’eau potable dans sa constitution

share on:

Slovénie – Le 17 novembre, la Slovénie est devenue le premier pays européen à avoir inscrit le droit à l’eau potable dans sa constitution, précisant explicitement que cette ressource ne peut être privatisée.

Cette initiative qui venait à la base d’une association locale, a été soutenue par le premier ministre Miro Cerar, qui a déclaré à ce sujet qu’il fallait “offrir le plus haut niveau de protection légale à l’or liquide du 21e siècle, un bien appelé à devenir de plus en plus convoité à l’avenir. ” Le parlement a voté pour cet amendement, à l’unanimité. Le Parti démocrate slovène (SDS) s’est abstenu, disant que cet amendement n’était pas nécessaire et visait uniquement à augmenter le support public.

Seulement 15 pays dans le monde ont inscrit le droit à l’eau potable dans leur constitution, la Slovénie est la seule en Europe.

Répondre :