Autriche : l’extrême gauche au pouvoir

share on:

Autriche – Le candidat indépendant d’extrême gauche et soutenu par les Verts Alexander Van Der Bellen a remporté l’élection présidentielle. Le candidat du FPÖ, Norbert Hofer, a concédé publiquement sa défaite. Cette élection prend fin après deux reports du second tour.

Norbert Hofer, candidat du parti national-libéral et populiste FPÖ, a concédé sa défaite au deuxième tour – deux fois reporté – de l’élection présidentielle dans un post Facebook. “Je félicite Alexander Van der Bellen pour son succès et demande à tous les Autrichiens de se rassembler et de travailler ensemble”, a conclu Norbert Hofer .

Selon la radio publique ORF, Van der Bellen aurait gagné avec 53,3% des voix comptées dans 69% des circonscriptions – une trop forte avance pour être contrée par Hofer, qui aurait 46,7% des voix, puisque les sondages étaient déjà clos.

Le secrétaire du Parti de la Liberté, Herbert Kickl, qui a agi en tant que directeur de la campagne de Hofer, a déclaré: “En fin de compte, cela n’a pas marché. Dans ce cas, l’establishment – qui a insisté pour faire bloc, se souder et éviter un renouveau – a gagné.”

Le président autrichien est le chef de l’Etat fédéral d’Autriche, mais le président agit pour la plupart comme une figure de proue qui agit principalement sur les conseils du chancelier et du cabinet. Les prochaines élections en Autriche seront les élections législatives et auront lieu en 2018.

Répondre :