Israël compte sur le V4

share on:

Hongrie, Budapest – Les chefs de gouvernements du groupe de Visegrád ont rencontré à Budapest le premier ministre israélien. Pour Benjamin Netanyahou, le V4 est désormais un interlocuteur important.

Coopérations renforcées

La réunion du V4+Israël a débouché sur un certain nombre de projets de coopérations. Les échanges étudiants, la recherche et le développement, ou encore le domaine de l’investissement et du commerce sont concernés. Outre ces secteurs, les dirigeants des cinq pays ont convenu de créer un groupe de travail de lutte contre le terrorisme.

Union européenne

Benjamin Netanyahou a demandé au V4 son soutien pour accélérer l’Accord d’Association avec l’Union européenne, dénonçant en off (son micro n’ayant pas été coupé, un journaliste a pu enregistrer plusieurs minutes de discussions entre les cinq dirigeants) les conditions de l’UE relative au “respect des droits de l’Homme”. “L’Union européenne est la seule association de pays au monde qui conditionne ses relations avec Israël […] suivant des conditions politiques. La seule ! Personne ne fait ça,” a livré le premier ministre israélien. Viktor Orbán n’a pas manqué l’occasion pour un trait d’humour : “M. Netanyahou, l’Union européenne est encore plus unique que cela. L’UE impose des conditions également à ceux au sein de l’UE, pas qu’aux pays extérieurs”.

Immigration et crise migratoire

Benjamin Natanyahou a dit être d’accord avec les dirigeants du V4 concernant l’importance de l’amélioration des conditions (de vie et de gouvernance) des pays d’origine des migrants. Le chef du gouvernement israélien a également insisté sur l’importance de son pays pour la sécurité et la stabilité du Moyen-Orient. Bien qu’ayant reconnu des bombardements en Syrie sur le Hezbollah, Netanyahou a assuré aux dirigeants du V4 être un potentiel médiateur avec le monde arabe, sachant que le V4 développe ses liens directs avec les pays arabes (comme avec l’Égypte et la Libye) afin d’endiguer le phénomène migratoire.

Énergie

En plein réorganisation de ses moyens d’approvisionnement en énergies fossiles et en phase avec le principe de diversification des sources énergétiques, les dirigeants du V4 ont entendu les propositions du premier ministre israélien concernant les opportunités de vente de gaz naturel israélien.

Diplomatie

Israël compte sur le développement et le renforcement des liens directs avec le V4, et compte sur le V4 pour défendre sa position au sein de l’Union européenne. Reconnaissant l’importance de ce nouveau lien, la prochaine rencontre V4+Israël est prévue de se tenir l’an prochain en Israël.

Lors de la rencontre les dirigeants du V4 ont également abordé la question de la Palestine et se sont ensemble exprimés en faveur de la solution à deux États.

1 Comment

Répondre :