Le président tchèque brandit une fausse arme à l’égard des journalistes – (vidéo)

share on:

Tchéquie, Prague – Le président tchèque Milos Zeman, habitué des farces et des provocations à l’égard des journalistes, a brandi samedi une fausse arme de guerre avec écrit dessus “pour les journalistes”.

Durant une conférence presse le samedi 21 octobre, alors que les élections parlementaires se terminaient, le président de droite Miloš Zeman a agité devant les caméras une réplique d’AK-47. Sur la fausse arme, un “pour les journalistes”, et à la place du chargeur, une bouteille de Becherovka.

La fausse mitraillette est un cadeau reçu par le président dans l’Ouest du pays, et M. Zeman a insisté durant la conférence de presse pour que les personnes présentes regardent l’inscription. Cela s’inscrit dans une confrontation de longue date entre le président tchèque et le corps journalistique.

En 2002, Miloš Zeman avait comparé les médias à une fosse septique, avant de renchérir en qualifiant les journalistes de hyènes. Une fois élu en 2013, Miloš Zeman, durant son premier jour de mandat, a attaqué certains journalistes tchèques en disant qu’ils faisaient du “lavage de cerveau” et qu’ils “manipulent l’opinion”.

Cette année au mois de mai, alors qu’il rencontrait son homologue russe Vladimir Poutine, et étant connu comme un homme politique russophile et ouvert à une plus grande coopération avec la Russie, Miloš Zeman s’est permis une plaisanterie concernant les nombreux journalistes présents en disant qu’il fallait les “liquider”.

En janvier, la Tchéquie élira un président pour un nouveau mandat. Miloš Zeman est parmi les favoris.