Offensive de l’Internationale LGBT en Pologne catholique

share on:

Par Olivier Bault.

Pologne – En Pologne aussi, les mois de mai-juin sont la saison des « parades des égalités », ainsi qu’on les appelle encore au pays de Saint Jean-Paul II. Des marches sans les comportements obscènes tels qu’on peut en voir lors des « marches des fiertés » des capitales d’Europe occidentale – le temps n’est pas encore venu – mais qui ont été caractérisées cette année par des profanations commises à l’égard de la foi catholique. Car avec environ 92 % de Polonais baptisés dans l’Église catholique dont 38 % (selon les derniers chiffres disponibles) assistent à la messe tous les dimanches, l’ennemi désigné de l’offensive du lobby LGBT en Pologne est avant tout l’Église. Ce n’est donc pas un hasard si le sanctuaire de Jasna Góra à Częstochowa a été visé pour la deuxième année consécutive comme but d’une « marche des égalités » aux couleurs de l’arc-en-ciel LGBT, et ce le 16 juin, c’est-à-dire le jour où la très catholique Radio Maryja y organisait un pèlerinage d’enfants venus prier devant l’icône miraculeuse de la Vierge noire. Pour la deuxième année consécutive, des contre-manifestants liés aux milieux nationalistes mais aussi tout simplement catholiques ou patriotes ont bloqué aux quelques centaines de manifestants LGBT, dont certains portaient des accoutrements moquant le clergé catholique, l’approche du sanctuaire. Des icônes de la Vierge noire portant auréole repeinte avec les six couleurs de l’arc-en-ciel LGBT ont été aperçues comme auparavant à Varsovie et à Gdańsk. C’est le maire de gauche (SLD, post-communiste) qui a curieusement autorisé cette marche LGBT au même endroit et au même moment qu’un pèlerinage organisé pour les enfants.

 

La marche sur le sanctuaire de Częstochowa bloquée par des contres-manifestants.

Le 25 mai à Gdańsk, la « parade des égalités » ouverte par la maire libérale Aleksandra Dulkiewicz avait été le théâtre d’une parodie de procession du Saint-Sacrement. Puis le 8 juin à Varsovie, la « parade des égalités » se déroulait sous le parrainage du maire libéral (PO) Rafał Trzaskowski, dont l’adjoint Paweł Rabiej (du parti libéral-libertaire Nowoczesna) s’était fait taper sur les doigts pour avoir avoué avant les élections européennes que le but était d’obtenir non pas les unions civiles homosexuelles réclamées par l’opposition libérale mais bien le mariage et l’adoption pour les homosexuels. Cette parade-là a été l’occasion d’une parodie de messe catholique mise en scène par un groupe de militants LGBT. SLD, PO et Nowoczesna faisaient tous partie de cette Coalition européenne arrivée derrière le PiS aux élections du 26 mai, ce qui a fait dire à l’ancien président Lech Wałęsa, qui soutient l’opposition libérale : « Nous avons perdu à cause de ces pervers ». Le parti agraire PSL, dont l’électorat rural est plutôt conservateur, a pour cette raison quitté la Coalition européenne après la défaite et a créé sa propre « Coalition polonaise » en préparation des législatives d’octobre.

Le fait que l’opposition libérale et post-communiste soutienne aujourd’hui à l’unisson les marches et les revendications du lobby homosexualiste en Pologne est une nouveauté. L’autre nouveauté, c’est le soutien massif à ces marches – malgré les profanations et les manifestations de haine anticatholique – de la part des multinationales occidentales, bien plus nombreuses cette année à considérer la Pologne comme une terre de colonisation culturelle. Parmi ces multinationales, on trouve Coca-Cola, Google, Microsoft, Johnson & Johnson, Procter & Gamble, IBM, Nielsen, Universal et sa marque de glaces Ben&Jerry’s, Citibank, JP Morgan, MTV, Netflix, etc., ainsi que la banque française BNP Paribas.

Parmi les soutiens officiels à la marche de Varsovie, on trouve aussi des ambassades étrangères telle l’ambassade de France ou encore l’ambassade de Norvège qui se vante de cofinancer cette parade avec les fonds norvégiens versés à la Pologne dans le cadre de la politique de cohésion de l’UE, au titre de l’appartenance de la Norvège à l’Espace économique européen.

 

Un manifestant à la « parade des égalités » de Varsovie :   « Les vieilles p… qui votent pour le PiS finiront par mourir et à la fin le pouvoir tombera dans les mains de gens normaux ».

Le risque pour l’opposition libérale, en ayant choisi le camp « européen » (un qualificatif compris ici comme signifiant forcément « progressiste ») face à « l’obscurantisme » catholique polonais, c’est de se retrouver dans l’impossibilité de reprendre le pouvoir au PiS, puisqu’une majorité de Polonais ne se retrouvent pas dans les revendications subversives du lobby LGBT, considérées par beaucoup comme un effort pour imposer à la Pologne un nouveau totalitarisme néo-marxiste après l’ancien totalitarisme communiste. Les élections européennes et les récents sondages très favorables au PiS devraient pourtant faire réfléchir les libéraux sur les conséquences de leur radicalisation.

L’archevêque de Częstochowa estimait après la marche bloquée des manifestants LGBT vers le célèbre et très respecté sanctuaire de sa ville qu’il s’agit-là de « la confrontation de ceux qui ont rejeté Dieu avec la civilisation chrétienne ». Et il répond aux progressistes : « nous n’accepterons pas les profanations, les moqueries contre Dieu, nous n’accepterons pas cette haine sociale que veulent semer ceux qui sont non seulement les ennemis de l’Église mais aussi les ennemis de la Pologne ». De cette manière, l’offensive du lobby LGBT, peu nombreux mais bénéficiant de puissants soutiens, approfondit la fracture dans la société polonaise entre européistes libertaires et patriotes conservateurs. C’est ainsi, par exemple, que la championne du monde et médaillée olympique de planche à voile Zofia Klepacka fait l’objet de violentes attaques depuis qu’elle a twitté, en réaction à la signature en février d’une « charte LGBT+ » par le maire de Varsovie, que ce n’était pas pour cette Varsovie-là que son grand-père s’était battu dans l’Insurrection de Varsovie d’août-septembre 1944. Plus récemment, la présence de Zofia Klepacka dans un clip de rap chrétien contre les « péchés de Sodome » (homosexualité et avortement) a mis en fureur les médias progressistes polonais comme Gazeta Wyborcza, tandis que dans un journal conservateur comme Do Rzeczy, le journaliste Rafał Ziemkiewicz prend sa défense et vole dans les plumes d’une idéologie LGBT qualifiée de révolution importée « aussi folle, aussi malade, et potentiellement aussi criminelle que le bolchevisme et le nazisme ».

Le clip de Karat NM contre les péchés de Sodome, où l’on voit Zofia Klepacka en train de prier dans une église (avec les sous-titres en français).

Suivez l’actualité polonaise sur Facebook, en français, avec Olivier Bault !

20 Comments

  1. Pour les religieux le sexe reste la grande affaire. Pourtant quand on lit les évangiles on ne constate pas que ce fut pour le Christ une préoccupation essentielle… Et quand on voit à quel point le clergé est vérolé par les affaires de mœurs, la vertueuse indignation dont il fait preuve en chaire est pour le moins hypocrite. Qui veut faire l’ange fait la bête… Et même souvent la bête à deux dos, sans trop se soucier de l’âge ou du sexe des partenaires.
    Alors par pitié arrêtez de vous mêler de la vie sexuelle de vos contemporains et commencez par mettre un peu d’ordre dans la vôtre, que le Christ n’a jamais voulue aussi misérable et pour cause, le célibat des serviteurs de Dieu est un piège diabolique.

  2. Il faut dire tout ça aux LGBT. Pour ce lobby, le sexe n’est pas la “grande affaire” mais l’unique obsession. Alors, par pitié, que les LGBT arrêtent d’imposer leur exhibitionnisme sexuel aux autres et tout rentrera dans l’ordre.

  3. Bien d’accord avec vous, ces exhibition sont outrancières et ridicules mais elles ne sont qu’une réponse à des attaques répétées contre les formes de sexualité condamnées par l’Eglise. Et l’instrumentalisation politique de tout ça est particulièrement perverse et manipulatrice. l’Homo ou l’hetero sexualités ne sont pas des maladies contagieuses, les gens ne sont pas responsables de ce que la nature les a faits, alors foutons-leur la paix et consacrons plutôt notre énergie à affronter les vrais défis qui se profilent à l’horizon. Sauver la planète qui commence à brûler, par exemple…

    1. “Bien d’accord avec vous, ces exhibition sont outrancières et ridicules mais elles ne sont qu’une réponse à des attaques répétées contre les formes de sexualité condamnées par l’Eglise.”
      – Le “progressisme” des moeurs contre “l’obscurantisme” religieux n’est qu’un prétexte : en fait, le lobby LGBT nourrit une véritable haine de la vie et de la nature, et possède un agenda offensif qui va dans le sens de l’artificialisation du vivant et du transhumanisme.

      “Et l’instrumentalisation politique de tout ça est particulièrement perverse et manipulatrice.”
      – Instrumentalisation militaire et géopolitique également, puisque l’OTAN soutient le LGBT et constitue son bras armé au niveau international.

      “l’Homo ou l’hetero sexualités ne sont pas des maladies contagieuses, les gens ne sont pas responsables de ce que la nature les a faits, alors foutons-leur la paix et consacrons plutôt notre énergie à affronter les vrais défis qui se profilent à l’horizon.”
      – Surtout, l’homo et l’hétéro-sexualité ne sont pas sur un pied d’égalité. La nature ne produit des homosexuels que de façon très marginale. Ce serait donc bien que le lobby LGBT foute la paix aux hétérosexuels, afin que l’on puisse s’occuper des choses importantes, effectivement.

      1. ” le lobby LGBT nourrit une véritable haine de la vie et de la nature, et possède un agenda offensif qui va dans le sens de l’artificialisation du vivant et du transhumanisme.” Affirmation gratuite ! Vous faites état de vos peurs par nature irrationnelles, et qui altèrent comme toutes les peurs la perception de la réalité.
        “l’OTAN soutient le LGBT et constitue son bras armé au niveau international.” Encore une énormité, les bombes otanesques ne sont pas peintes aux couleurs de l’arc-en-ciel et la transformation progressive des défilés militaires en “Marche des fiertés” n’est pas à l’ordre du jour.
        “Ce serait donc bien que le lobby LGBT foute la paix aux hétérosexuels”. Vicieux-verre sale et réciproquement !

  4. Malheureusement, à l’heure actuelle, la Terre se trouve au point de non retour…. Les idiots LGBT+ leurs merdes ne font qu’actionner davantage les haines par leurs provocations et leur sexualité débridée (qu’ils n’ont qu’à pratiquer en privé) et l’on en oublie l’essentiel. Heureusement pour eux, cela ne s’est pas terminé dans un bain de sang, dû à la présence de la police les encadrant. Sans nul doute, cela aurait été un massacre avec de gros titres en primes, le choc des mots et le poids des photos, selon l’usage. Et à nouveau, l’U.E comparable à l’ex U.R.S.S. pour en rajouter plusieurs articles en sus, sur notre compte.
    Les responsables politiques à la tête devraient selon moi, sévir et interdire ces manifestations outrageuses pour un public non averti (ex.: les enfants) en spécifiant par des amendements dans notre Constitution que quiconque sème le chaos subira des peines adéquates, voire l’emprisonnement avec des hétérosexuels comme compagnons de cellule…. Et que la Norvège et toutes ces ambassades et multinationales se voient privées d’exercer une quelconque activité sur notre sol chrétien. Qu’ils aillent se chercher leurs morpions (+ MST) où ils se trouvent………….
    Bandes de psychopathes avérés et démoniaques!

  5. Colères et haines semblent votre pain quotidien, elles résultent hélas d’une accumulation de peurs qui empêchent de vivre avec ce minimum de confiance en l’avenir sans lequel la vie devient vite un enfer. Peurs dues à l’histoire, à la religion, ou simplement à la condition humaine, qui nous impose la mort comme ultime étape.
    Peur de la Russie, peur de l’Allemagne, peur de l’UE, peur des diverses manifestations de la sexualité qui est toujours associée au mal même quand elle se pratique pour accroître le troupeau des ouailles de Dieu car seule Marie conçut sans pécher…
    Peur des voisins et peur des lointains misérables qui fuient la misère ou les persécutions, peur des Arabes et peur des Juifs, peur des trop foncés ou des trop bridés, peur des autres religions, des autres cultures, des autres mœurs, peur des métissages… Peur de vivre, peur de la souffrance pourtant rédemptrice et peur du plaisir par lequel le diable est sensé vous piéger.
    Toutes ces peurs ne peuvent qu’engendrer colères et haines qui conduisent à la violence et au chaos. Ce qui n’est pas très original, un coup d’oeil même rapide sur l’histoire des hommes vous le confirmera.
    Bon je vous laisse, je ne voudrais pas finir par vous faire peur en vous parlant de votre diable, que je connais bien.

  6. “La peur tue l’esprit”….Je vous l’avais déjà écrit. Nonobstant toutes celles que vous décrivez et que je connais au-delà de toute apparence mais par expériences, j’ai été souvent victime de racisme car n’habitant pas mon pays et mon nom a toujours fais “sensation”, j’ai défendu de par ma fonction l’égalité pour tous, équitablement mais je ne saurais cautionner ce que vous raconter qui semble paradoxal “peur des diverses manifestations de la sexualité qui est toujours associée au mal même quand elle se pratique pour accroître le troupeau des ouailles de Dieu” A cela, l’homosexualité n’est pas associée…… Question de bon sens!
    Hébreux 13:4 indique en effet : « Que le mariage soit honorable chez tous, et que le lit conjugal soit sans souillure, car Dieu jugera fornicateurs et adultères. »
    Je n’ai pas de Diable car je ne le reconnais pas comme créature de Dieu et donc, je n’en ai pas peur non plus…..que veut dire pour vous, être déchu? Belle journée et le soleil brille toujours, que votre cœur soit serein et Carpe Diem!

  7. Le diable que vous méconnaissez vous connaît bien, lui, puisqu’il vous a donné un corps, une énergie vitale, et fait valoir ses droits sur vous à travers les pulsions de votre cerveau reptilien… Le diable c’est la nature naturante, dans toute sa cruauté, qui donne tous les droits au vainqueur et élimine impitoyablement les vaincus. Il est aux antipodes de la morale chrétienne, mais quand j’observe le comportement et que j’écoute les discours de ceux qui se réclament du Christ, je me dis qu’ils se rapprochent dangereusement de leurs penchants naturels et que le diable n’a guère de souci à se faire : il conduit toujours le bal.

  8. En tous cas, si ce diable me connaît, il sait également que ma nature est capable selon mon cerveau à Q.I. spécial de ne pas accepter de tel cavalier pour mener ni la danse, ni ma Vie. Je le dis très humblement car je remercie Dieu de m’avoir sauvée et ranimée selon une sommité en la matière, un pur miracle. Aussi, j’essaye pour Lui, de faire étinceler chaque jour et de Le remercier comme je le peux en tant qu’être imparfait mais dotée d’un cadeau unique… Je suis ta servante, YHWH
    Au plaisir!

  9. Cerveau tri-unique : reptilien, limbique et neo-cortex (cf. Mc Lean) que le tronc cérébral associe tant bien que mal et ce n’est pas facile tous les jours.
    Je ne pense pas qu’un dieu respectueux de ses créatures les considérerait comme des servants et servantes. A moins qu’il ne soit orgueilleux et quelque peu égocentrique, ce qui en ferait un démon plutôt qu’un dieu. L’humain a droit à sa dignité, n’en déplaise aux égrégores prédateurs qui essaient de nous persuader du contraire. Ne prenez pas ceci comme une agression, j’aime les gens sincères et ne cherche pas à les choquer même si je m’autorise parfois à les bousculer dans l’espoir généralement déçu de les réveiller.
    “Je n’intruis pas, j’éveille”
    Cf. Axel, de Villiers de L’Isle-Adam.
    P.S. : la cédille au c de Francine est fautive car inutile. Ci ne se prononce pas ki, tenez compte de ceci ! Inutile cependant d’aller à confesse, je vous absous entièrement par les pouvoirs grammaticaux qui me sont conférés. Vous pourrez demain cannibaliser Jésus sans commettre de sacrilège.
    Je taquine, évidemment !

  10. Mais mon 3ème prénom a été ainsi enregistré par les autorités communales du pays où je demeure, s’ils sont aussi fautifs, je redoute qu’ils ne pratiquent ni n’écrivent la langue de Molière avec soin….Pardonnez-leur, ils sont surréalistes et se targuent de l’être en tout sens (comme un parapluie), avez-vous deviné?
    Cependant, je remarque votre assiduité à vous comporter agressivement envers les Chrétiens bien que vous le niiez sans subtilité ni déférence et le contourniez…. Etes-vous Juif ou de toute autre obédience religieuse ou philosophale, voire même athée? Lorsque je commente sur quelconque sujet édité par Visegrad, par recherches historiques ou autres, j’entreprends une démarche de transparence, d’objectivité et de critiques par rectification de ce que j’ai déjà eu à vous lire, sur diverses actualités où vous pointez avec mesquinerie mon pays et surtout son catholicisme, dans vos délires subliminaux concernant votre Diable qui semble être le réceptacle de votre coeur avec plusieurs issues vulnérables, votre ‘pain béni” pour accuser, sanctionner et probablement établir une confusion pour le lecteur lambda. “Diviser pour régner”, ce n’est pas sincèrement joli, joli… Au contraire, je ne banalise pas ce commentaire, je vous renvoie à vous-même, avec vos peurs et vos manipulations.
    “Et que celui qui n’a jamais péché, me jette la première pierre”

  11. En revanche, je reviens sur le début de votre commentaire et je conviens rapidement à une conclusion vous concernant. Votre explication plus que douteuse et ma foi, risible, M. Ujhaz (M. Darwin!!!!) ou qui que vous soyez, vous qui justifiez d’une anomalie voire d’une abomination d’un cerveau tri-unique, à savoir: reptilien, limbique et neo-cortex. Donc vous estimez de façon condescendante, que je suis affligée de lésions de ce cortex qui s’accompagnent de troubles à la fois cognitifs et affectifs dont je suis affectée et voici la réponse à votre logique défaillante. Mince, je suis scotchée par votre science………………………………
    Pour peu, j’en ouvrirai une bouteille de Champagne! Mais qu’est-ce qu’un érudit de votre trempe s’emmerde à répondre à mon cerveau abracadabrant????? Moi qui ne comprends apparemment pas votre prêchi-prêcha!
    Allez!, Tous à l’asile……….Plus on est de fous, plus on rit!

    1. Que vous le vouliez ou non nous sommes tous en tant qu’animaux des produits de la nature c’est à dire du diable, et dotés comme tous les animaux du kit indispensable à la survie et à la reproduction, notre cerveau reptilien est fait pour ça. Et même si nous sommes beaucoup plus que cela (ce qui reste d’ailleurs à prouver mais admettons-le comme hypothèse) il est extrêmement dangereux de ne pas tenir le plus grand compte de notre nature animale et donc diabolique sous prétexte qu’elle ne serait que le support d’une étincelle divine qui seule mérite considération. Même si la réalité est extrêmement déplaisante, se voiler la face expose à bien des déconvenues, c’est pourquoi je cite souvent Pascal, qui disait si bien que l’homme n’est ni ange ni bête, mais que malencontreusement celui qui veut faire l’ange fait la bête. Quoique plutôt que ni ange ni bête, je dirai qu’il est en même temps ange et bête, avec son cerveau tri-unique qui lui ouvre toutes les potentialités, les meilleures comme les pires… Comme tuer au nom de Dieu et pratiquer le nettoyage ethnique au nom du sang de la race et de la sanctuarisation du sol.
      Vous n’êtes probablement ni meilleure ni pire que beaucoup, sachant que se croire meilleur mène généralement au pire, je ne puis que vous conseiller de ne pas prêter une oreille trop complaisante aux propos de religieux corrompus et de laïcs manipulateur. L’église n’est plus qu’un outil de pouvoir qui asservit en prétendant libérer d’un mal qui la gangrène jusqu’à l’os. Une foi vivante n’a nul besoin de ses ors de ses pompes et de ses sacrements.
      Un dernier conseil de l’hérétique de service… Prendre toujours le parti du plus faible, du plus démuni, du plus menacé est un bon moyen de rester hors de portée du diable, dans la mesure où c’est contre-nature, et donc très chrétien. Et si en plus vous êtes capable de l’aimer, c’est carrément le chemin de la sainteté !
      Enfin, ça a peu de risque de vous arriver, les frontières sont bien cadenassées… Ouf !

  12. M.Ujhaz ou qui que vous soyez, savez-vous seulement ce que signifie aimer et l’expliquer car de votre côté, vous n’êtes pas doué et c’est le moins qu’on puisse dire, au vu de ce que vous sacquiez à tous vents?
    On le sait, on l’a dit, « la critique est aisée, mais l’art est difficile », certes, mais sans « liberté de blâmer, il n’est pas d’éloges flatteurs », écrivait aussi Beaumarchais.
    Aussi, je remarque en vous relisant que vous êtes incapable d’éloge, vous n’aimez donc guère votre prochain, que vous considérez toujours comme incapable de voir les trames, ni de résoudre les problèmes. Selon moi, vous êtes quelqu’un d’égocentrique et je réitère mon opinion à votre sujet: vous avez PEUR! Peur de vous-même car pour vous l’existence ne se borne qu’à une poubelle, où vous déversez les déchets de votre âme et cela, en accablant de blâmes toutes les personnes contraires à vos convictions bien trop carrées. L’imprévu et l’échec vous rendent parano, vous voyez le mal partout. Il est grand temps avant que cela n’empire davantage, de rencontrer un psychanalyste qui vous apportera son expertise au niveau de votre problématique, vous êtes un méchant dans tout le sens du terme et je le dis pour votre bien. vous révélez une forme de dangerosité dans tous vos commentaires, relisez-vous.

Répondre :