Le port du voile intégral interdit dans les lieux publics en Bulgarie

share on:

Bulgarie – Vendredi 30 septembre, le parlement bulgare a interdit « le port dans les lieux publics de vêtements dissimulant partiellement ou complètement le visage », loi qui ferait suite aux différentes attaques islamistes qui ont touché l’Europe récemment.

Cette interdiction fait écho à des lois similaires dans certains pays de l’UE comme la France, les Pays-Bas et la Belgique. Les personnes enfreignant cette nouvelle loi se verront dans l’obligation de payer une amende de 200 leva (100 euros) et 1.500 leva (770 euros) après la première infraction. Des exceptions peuvent être faites si le visage ou partie doit être masqué pour des raisons de santé ou professionnelles.

Le Mouvement turc pour les droits et les libertés a refusé de prendre part au vote, disant que cette interdiction inciterait l’intolérance ethnique et religieuse.

Le parti au pouvoir GERB a assuré que cela n’a rien à voir avec les habits religieux, mais vise plutôt à augmenter la sécurité nationale et permet une meilleure surveillance vidéo. “Cette loi ne vise pas les communautés religieuses et n’est pas répressive. Nous avons fait une très bonne loi pour la sécurité de nos enfants,” a assuré le député GERB Krasimir Velchev.

Les activistes d’Amnesty International, quant à eux, clament que cette interdiction viole le droit des femmes bulgares a la liberté d’expression et de religion, et fait partie d’une tendance dérangeante d’intolérance, xénophobie et racisme.

Actuellement en Bulgarie 7,9% de la population est musulmane, principalement de la minorité turque.