Un demi-millier de clandestins interpellés en Hongrie

share on:

Hongrie, Budapest – Cela fait bientôt six mois que cela n’était plus arrivé.

Depuis l’automne, la police et l’armée hongroise ont arrêté leur plus grand nombre de clandestins cette fin de semaine. 501 migrants ont été interpellés entre vendredi et dimanche, à la frontière sud du pays – a déclaré à MTI le commandement de la Police Nationale. Sur le site de la police nationale hongroise, où est consigné le nombre d’entrées illégales dans le pays par jour, 113 clandestins ont été appréhendés vendredi, 151 samedi et 237 dimanche.

Depuis le début de l’année, c’est environ 10 migrants par jour qui entraient illégalement dans le pays, mis à part certains jours de fin janvier et début février, où des groupes de quelques dizaines d’individus se risquaient au passage de frontière de façon illégale. Selon l’office de la migration et les tribunaux en charge des clandestins, les pays d’origine des migrants sont très diversifiés. Nombreux sont les Turcs, les Maghrébins ou les Kosovars, mais il y a également des Cubains, des Haïtiens ou des Sri Lankais.

La magistrature de Szeged, dans le sud de la Hongrie, proche de la frontière serbe, a émis 1.325 jugements envers des clandestins, entre la déclaration d’état d’urgence dans la région déclarée en septembre 2015, et vendredi dernier. Trois comparutions immédiates ont également eu lieu pour cause de dégradation de la barrière frontalière.

Répondre :