La Croatie aura bientôt sa première centrale géothermique

share on:

Croatie, Bjelovar – Les sociétés Geothermal Company et et MB Holding ont investi dans un projet de centrale géothermique en Croatie. Elle devrait être construite à Velika Ciglena, près de Bjelovar.

bjelovarfr

MB Holding est une société basée en Turquie, qui a choisi d’investir dans ce projet en partie pour les similarités géologiques entre la Croatie et la Turquie, qui compte déjà deux centrales géothermiques. Selon le président de MB Holding, « après 2020, 35% de l’électricité en Croatie proviendra de sources d’énergie renouvelable ».

« La supériorité de l’énergie géothermique est incommensurable comparée aux autres sources d’énergie telles que les combustibles fossiles, le nucléaire et les autres sources d’énergie renouvelable. La plupart des énergies renouvelables ne peuvent fonctionner qu’avec des sources intenses et lorsqu’elles sont discontinues certaines ne sont plus viables », a fait remarquer Dragan Jurilj, le propriétaire de Geothermal Company. « L’énergie géothermique est le futur de l’énergie, en particulier en ce qui concerne les sources d’énergie renouvelable ».

L’énergie géothermique est durable et renouvelable. Les émissions de gaz à effet de serre d’une centrale géothermique sont de moins de 5% de celles d’une centrale au charbon, et de moins de 1% de celles d’une centrale à combustibles fossiles. De plus, une fois que l’eau et la vapeur d’un réservoir sont usés, ils sont rejetés dans la terre.

Les opérations pour la première centrale géothermique en Croatie devraient débuter en mai 2017.

1 Comment

  1. Très bonne nouvelle.
    Tout ce qui peut mettre fin à la dépendance énergétique de l’Europe envers certains maîtres chanteurs est un combat de premier ordre. En plus d’enfoncer un nouveau clou dans le cercueil de l’économie desdits maîtres chanteurs … 🙂
    Un bémol cependant car la biographie de ce Dragan Jurilj semble un peu trouble et controversée. Comme il n’y a pas de source autre qu’en langue croate, je ne peux ni l’affirmer de manière certaine ni même en dire plus …
    Un travail d’information pour le Visegrad Post ?

Répondre :