La Serbie sur la voie des réformes et de l’intégration européenne : les 10 points de Vučić

share on:

Serbie, Belgrade – Le lundi 23 mai Aleksandar Vučić, actuel premier ministre réélu le mois dernier a reçu son mandat pour former son nouveau gouvernement, et a présenté son programme en dix points. La plupart des points concernent les réformes économiques et l’intégration européenne.

Après avoir été réélu le 24 Avril avec 48,25% des voix, Vučić a eu l’occasion de proposer un nouveau cabinet plus enclin à travailler sur l’intégration de l’UE, comme il le souhaitait lorsqu’il a demandé au président Nikolić de dissoudre le Parlement et appeler à des élections anticipées . Ce nouveau gouvernement a été approuvé lundi. Nous pouvons lire dans le journal serbe Blic et b92.net un résumé de quelques-uns des points de Vučić pour son nouveau mandat:

– Le premier point concerne l’emploi. Vučić vise à réduire le chômage et investir dans de nouveaux emplois pour l’avenir – support informatique, entrepreneuriat, soutien des petites et moyennes entreprises, favoriser les investissements étrangers.

– Le deuxième point concerne l’équilibre budgétaire et la résolution des problèmes du passé – les créances douteuses, la restructuration de la dette, suivies par les entreprises d’État, la privatisation, l’énergie.

– Le troisième concerne la connexion de la Serbie avec le monde, l’investissement dans les infrastructures et le tourisme pour aider la Serbie à devenir une plaque tournante du transport régional – développement des infrastructures, des couloirs, des chemins de fer, des ports, du tourisme, du transport aérien.

– Le cinquième but est de relancer l’agriculture du pays et encourager les agriculteurs à augmenter et accroître la production – valeur ajoutée, marketing, réforme dans le domaine des terres agricoles, réforme des subventions.

– Le point suivant porte sur la volonté d’offrir une éducation de qualité et la réforme du système d’éducation en Serbie – écoles maternelles, alternance, réforme de l’éducation, des programmes compréhensibles par les jeunes, suivi d’un nouveau plan pour le domaine de la santé, grâce à un travail sur la prévention de la maladie, la rénovation des établissements de soins, la réduction des temps d’attente, une meilleure qualité des soins, aborder la question des excédents structurels.

– Assurer une société juste, lutter contre la corruption et soutenir ceux qui en ont le plus besoin grâce à un système plus équitable de protection sociale constituent le septième article du programme, visant à créer un système qui sert les citoyens à travers un changement radical menant à un secteur public efficace – rationalisation du nombre d’employés pour augmenter l’efficacité, élimination de la bureaucratie, introduction de l’administration électronique.

Viennent après les poins ci-dessus la sécurité du pays, la lutte contre la criminalité, la préservation de la sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme, la protection contre les catastrophes et la protection de l’environnement, tandis que l’article dix traite des défis à relever en vue d’intégrer l’UE.