La Chine et l’Europe Centrale intensifient leur collaboration

share on:

Chine, Tangshan – La troisième réunion des dirigeants locaux Chine – CEE (pays d’Europe Centrale et Orientale) s’est tenue le 16 et le 17 juin à Tangshan, dans la province de Heibei, en Chine. La rencontre s’est portée sur les nouvelles opportunités qu’offrent les marchés centre-européens et cinq forums spéciaux se sont focalisés sur la coopération industrielle, l’entrepreneuriat de masse, l’innovation, la protection environnementale, les énergies propres, les hautes études, l’emploi. Il y était aussi question de sécurité alimentaire, de produits agricoles et du développement du commerce international.

L’un des projets phare de cette rencontre fut notamment la ligne de chemin de fer Belgrade-Budapest qui sera terminée d’ici fin 2017, une ligne qui s’étendra sur 350 km (dont 184 km en Serbie) et qui démultipliera les capacités commerciales de la région en augmentant substantiellement la vitesse de transit (200 km/h) des marchandises. L’augmentation de la qualité de vie locale devrait découler de ces accords économiques, c’est un accord “gagnant-gagnant” affirment les deux parties.

En tant que ministre adjoint des Affaires étrangères, Liu Haixing exprima dans son point de presse matinal que les relations Chine-Europe Centrale sont en train de se développer de manière constante, qualitativement et quantitativement. Dans ce contexte, les dirigeants des pays sont d’accord sur l’importance de renforcer la coopération entre la Chine et les PECO (pays d’Europe Centrale et Orientale).

La République Tchèque a récemment donné son accord pour investir 200 millions d’euros dans les fonds destinés à financer les travaux entre son pays et le géant asiatique. La chine considère l’Europe centrale comme le pont incontournable menant vers l’UE et, de plus en plus, comme un pôle émergeant.

Répondre :