L’Europe centrale et orientale a vu sa croissance accélérer en 2015

share on:

les économies d’Europe centrale et orientale ont globalement bénéficié d’une amélioration du contexte économique en Europe en 2015 alors que les plus grands marchés émergents ont souffert d’un ralentissement de la croissance, voire même de récession. Tandis que les exportations repartaient vers la zone euro – leur principal partenaire – et que le chômage baissait, la croissance dans cette région s’est en effet accélérée, de 2,6% en 2014 à 3,3% en 2015.

“Ces investissements ont largement contribué à la croissance enregistrée par les économies d’Europe centrale et orientale l’année dernière” dit la Coface (Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur). “Bien que les économies d’Europe centrale et orientale aient déjà bénéficié d’investissements cofinancés par l’UE depuis quelques années, leur rythme s’est accéléré en 2015”, rajoute-t’elle.

D’autres améliorations sur le marché du travail, ainsi que la confiance croissante, renforceront la consommation des ménages comme principal moteur de croissance pour les économies d’Europe centrale et orientale. L’assureur-crédit note que la dynamique devrait rester positive pour 2016 dans ces pays d’Europe centrale et orientale même si des facteurs adverses pourraient voir le jour.

La volatilité des marchés ainsi qu’un ralentissement chinois plus raide – qui affecte particulièrement l’Allemagne, principal partenaire des PECO (pays d’Europe Centrale et Orientale) – pourrait diminuer la dynamique des exportations mais, sur le plan extérieur, ces pays resteront des exportateurs actifs.

2 Comments

  1. Une des raisons probable est la redirection des investissements initialement prévus pour la Russie, dont la part importante qui aurait servi à alimenter les caisses noires des dirigeants …
    Solidarité et coopération européennes d’abord !

Répondre :