Un réseau de milices citoyennes pour empêcher l’affluence des migrants musulmans

share on:

Tchéquie – Le réseau comporte 2500 individus et 90 antennes réparties sur l’ensemble du territoire tchèque, en prévision du flot de migrants qui se déverse sur le continent européen et des éventuelles demandes d’asile.

Un réseau de milices citoyennes, composé de 2500 personnes, a été créé en Tchéquie pour empêcher l’affluence des migrants musulmans. «La Garde Nationale est prête à défendre la patrie», peut-on lire sur la page Facebook du groupe, suivie sur la toile par 12.000 internautes. Nela Liskova, une des trois chefs du groupe a déclaré mercredi, dans un communiqué, que «si le gouvernement ne prend pas les choses en main, les citoyens vont agir avec les moyens dont ils disposent, afin d’empêcher l’affluence des migrants».

L’ancien directeur des renseignements tchèques, Andrew Sandor, a estimé que ce groupe constitue «un danger». «Ce type de mission ne peut être exécuté par des gens ordinaires. Ce ne sont ni la police, ni l’armée», a-t-il soutenu. Soulignant le fait que la tâche incombe à l’état de se prévaloir de ce genre d’invasion, mais que si celui-ci venait à faire défection l’action citoyenne viendrait à palier à ce manquement.

La Tchéquie n’est pas une destination très sollicitée par les migrants en comparaison d’autres pays d’Europe. Seulement mille demandes d’asile ont été présentées l’année dernière aux autorités tchèques et 415 demandes au cours du premier trimestre 2016. Cette milice est la conséquence de l’inquiétude des peuples face à l’affluence inédite de migrants extra-européens et démontre la nécessité pour les autorités de régler rapidement la question migratoire.