Sommet 16+1 : la Chine mise sur l’Europe centrale

share on:

Lettonie, Riga – Le Premier ministre chinois Li Keqiang s’est rendu en Lettonie vendredi 4 novembre afin de participer au 5e sommet Chine-PECO (pays d’Europe centrale et orientale), aussi appelé Sommet 16+1, puisqu’il concerne 16 pays européens et la Chine. De très nombreux chefs d’état étaient présents*, incluant les dirigeants du V4.

Tout d’abord les participants se sont mis d’accord sur l’efficacité de cette coopération Chine-PECO, mise en place depuis 2012. Elle a donc prouvé sa viabilité et semble prête à prospérer. Ils ont tous renouvelé leur souhait d’entretenir cette relation. Ainsi, à l’issue du sommet, la Déclaration de Riga a été publiée, en conformité avec les lois internationales et révélant les souhaits des pays concernés quant au futur de la coopération entre la Chine et les PECO.

3

Les participants ont reconnu l’efficacité de leur programme sur le moyen terme et se sont donc engagés à continuer de le suivre et le remplir en fonction de leurs réalités, besoins et priorités. Ils soutiennent et encouragent les négociations pour de nouveaux investissements importants entre l’UE et la Chine. En 2015 le volume commercial entre la Chine et les PECO a atteint 56,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 28% comparé à 2010. Les investissements chinois dans ces 16 pays ont dépassé les 5 milliards de dollars, tandis que ces derniers ont investi plus de 1,2 milliard de dollars en Chine. Aussi, le Forum sur l’investissement chinois se tiendra en Tchéquie en 2017. Ils encouragent le e-commerce ainsi que la coopération avec les petites et moyennes entreprises.

Des initiatives en matière de connections telles que le Trans-European Networks sont encouragées et soutenues. Les transports et la logistique seront encore développés, tout comme la coopération industrielle, scientifique, énergétique et technologique. De manière générale, des accords sont maintenus et attendus dans tous les domaines, tels que la santé, l’agriculture…

6

“La coopération Chine-PECO sert non seulement à la paix et la stabilité dans cette région européenne mais contribue également au développement équilibré de toute l’Europe,” a indiqué samedi le Premier ministre chinois. Aussi, Li Keqiang espère voir le nombre de touristes entre la Chine et les pays d’Europe centrale et de l’est doubler d’ici cinq ans. Cela se fait en parallèle du projet eurasiatique de la Nouvelle Route de la Soie, qui aboutit en Europe centrale.

Enfin, la Hongrie accueillera le 6e Sommet 16+1 en 2017.

*Étaient présents : le premier ministre letton Māris Kučinskis, le premier ministre chinois Li Keqiang, le premier ministre albanais Edi Rama, le président du Conseil des ministres bosnien Denis Zvizdić, le premier ministre bulgare Boyko Borissov, le premier ministre croate Andrej Plenković, le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka, le premier ministre estonien Taavi Rõivas, le premier ministre hongrois Viktor Orbán, le premier ministre lituanien Algirdas Butkevičius, le premier ministre macédonien Emil Dimitriev, le premier ministre polonais Beata Szydło, le premier ministre roumain Dacian Cioloș, le premier ministre serbe Aleksandar Vučić, le premier ministre slovaque Robert Fico, le premier ministre slovène Miro Cerar, le vice-premier ministre et ministre de l’Information, de la Société et des Télécommunications monténégrin Vujica Lazović. Des représentants d’autres officiels notamment de l’Autriche, la Biélorussie, la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement, l’UE, la Grèce et la Suisse étaient présents en tant qu’observateurs.

Répondre :