Emeutes en Pologne suite à un meurtre devant un kebab

share on:

Pologne, Ełk – Après qu’un Polonais de 21 ans a été tué par un Tunisien, une émeute a eu lieu dans la ville d’Ełk en Pologne.

Mise à jour le 3 janvier à 11h50.

Le 31 décembre, deux jeunes polonais se rendent dans un kebab à Ełk. L’un deux vole deux boissons et ils quittent les lieux. Le voleur était connu des services de police pour vols et menaces.

Un Algérien et un Tunisien sortent alors du restaurant, et une bagarre a éclaté. Le propriétaire algérien, ayant la citoyenneté polonaise, a tenu le voleur polonais de 21 ans et le cuisinier, un Tunisien de 26 ans, a alors poignardé trois fois celui-ci ; une fois à l’avant-bras, une fois au ventre et une fois au cœur. Selon le parquet, la proximité des coups répétés et proche du cœur montrent que l’agresseur avait l’intention de tuer. Les Maghrébins ont été arrêtés. Le cuisiner tunisien reconnaît avoir poignardé le voleur tandis que le propriétaire algérien nie les faits qui lui sont reprochés. Le second Polonais est ensuite revenu pour jeter dans le kebab un pétard.

Le lendemain, 1er janvier, des bougies ont été déposées par des habitants devant le restaurant, attirant de plus en plus de monde. Finalement, un attroupement s’est formé et des dégradations ont été infligées au restaurant, sous les acclamations de la foule. La police a dû intervenir et 300 personnes ont pris part à une petite émeute. 28 personnes ont été interpellées par la police.

Les autorités ont appelé au calme qui est revenu dans la rue, malgré les tensions, les forces de police et des jeunes se faisant toujours face le 2 janvier. Selon l’avocat du propriétaire algérien du kebab, l’appartement de celui-ci aurait été saccagé et aurait subit une tentative d’incendie criminel.

Un bus de jeunes venu de Białystok a été arrêté par la police. L’organisation nationaliste ONR prévoit une manifestation contre l’immigration à proximité du kebab de l’affaire.

Une messe à la cathédrale d’Ełk a été tenue pour la victime le 2 janvier à 18h.

14 Comments

  1. Bonjour,

    Je vis en Pologne, à Wroclaw et cette affaire fait beaucoup de bruit.
    Alors bien sur, il y a un meurtre en réponse à un vol. Mais ici en Pologne, l’accent est mis sur le meurtre et pas sur le vol de ce kebab.
    On aurait eu la même situation aux états-unis par exemple. En cas de vol, le gérant sortirait son arme à feu, préviendrait et tirerai ensuite.
    La situation en Pologne est difficile pour les étrangers, même pour ceux qui ont obtenu la citoyenneté polonais. Ils sont sans cesse victime d’escroquerie, d’agressions, et de vols par des polonais qui se croient tout permis sur ce qu’ils disent être “leur sol”.

  2. J’ai un ami afghan à Poznań (qui a la nationalité polonaise) et des amis ougandais à Varsovie et ils ne se sentent pas du tout discriminés ou agressés en Pologne. On ne sait pas forcément tout de ce qui s’est passé à Elk, mais tuer quelqu’un pour un vol de deux bouteilles de coca-cola cela va bien au-delà de la légitime défense. Même aux Etats-Unis, un tenancier de restaurant qui tirerait sur un voleur non armé qui ne le menace pas irait en prison.

    1. C’est une argumentation erronée. Le nombre de personnes que vous connaissez n’a pas d’importance. Les statistiques montrent que le nombre d’attaques racistes a augmenté de façon significative en 2016 par rapport à l’année précédente. Et cela peut être directement attribué au nouveau gouvernement populiste et sa position anti-immigrant.

      1. Ben voyons …
        En attendant, le seul mort récent lié à des questions d’immigration, assassiné de trois coups de couteaux pendant qu’il était maintenu, est Polonais.
        La responsabilité de cet assassinat revient aux deux auteurs. Si l’on pensait aussi bas que vous – mais est-ce possible lorsqu’on a reçu une bonne éducation ? -, on chercherait aussi une responsabilité à des actes chez d’autres que leurs auteurs : on pourrait dire qu’elle revient aussi à tous les étrangers qui s’imaginent qu’on peut se conduire partout comme dans son pays, dont la “coutume” d’assassiner les gens en s’y mettant à plusieurs et penser s’en tirer sans en rendre des comptes …

        1. You are wrong. The young thief who was killed in Ełk hasn’t been the only casualty of racial . He was the only fatal casualty. The number of such attacks has risen considerably in the last year. When a Polish citizen is attacked in the UK on racial basis, four government ministers fly to London to talk to their counterparts. The same minister who went to London repeatedly downplays the importance of similar incidents in Poland.

        2. Espérons que la réponse de l’Etat de droit polonais sera juste et donc sévère. Y a pas de Taubira là-bas. Je doute que l’inversion victime/bourreau opère comme au tribunal de Bobigny.

          1. Marek 556, and who do you work for? Regularlly, I mean? I’d suggest Moscow or Minsk (not that there’s much difference).

      2. Ben voyons, la réalité n’a pas d’importance, seules comptent les chiffres biaisés et le cadre idéologique post-moderniste pour leur donner sens. S’il fait top chaud la solution c’est de casser le thermomètre selon la logique de Larsen. Au fait le thermomètre que Larsen aimerait casser c’est le peuple.

  3. Salut les postmodernistes! Quoi de neuf? Rien. Le premier refuse aux gens le droit se sentir sur “son sol” et l’autre dit qui si on fonce sur un arbre avec sa voiture c’est la faute de l’arbre car il a refusé de bouger.
    Les Polonais ont conquis de haute lutte et au prix de souffrance que les occidentaux ne peuvent même pas imaginer la possibilité de se sentir sur “leur sol”. Cela leur confère une force et une identité que vous semblez incapable d’appréhender même en étant sur place.
    Le nouveau gouvernement incarne le contraire de l’idéologie nihiliste de marxisants globalisés. Ne confondez pas la cause et la conséquence. Le gouvernement n’est que le reflet des urnes derrière qui se cache la réalité. La réalité, précisément ce que vous refusez de reconnaître.

  4. Cher Earnedyl, que ce soit aux US en europe occidentale ou centrale il y les mêmes gauchistes, abreuvés aux mêmes sources de désinformation. Combien de mal un type comme Zygmunt Bauman (KBG polonais, interrogateur et assassin de résistants ET professeur d’université en UK) a-t-il fait aussi à l’occident en mettant au point l’idéologie post-moderniste destinée à détruire notre civilisation? Mais il y aussi partout des patriotes, prêts à lutter pour l’héritage d’Aristote ou de Jésus ou de préférence pour les deux.

Répondre :