Les ministres de l’Intérieur du Groupe de Visegrád et d’Autriche en sommet à Budapest : renforcement de la coopération régionale

share on:

Article initialement publié en anglais sur The Hungary Journal.

Hongrie – Les ministres de l’Intérieur des quatre pays de Visegrád – Tchéquie, Hongrie, Pologne et Slovaquie – et leur homologue autrichien se sont rencontrés mardi à Budapest pour des entretiens.

Après les pourparlers, le hongrois Sandor Pinter a qualifié de « pionniers » le groupe de Visegrad et a déclaré que de plus en plus de pays suivaient maintenant leurs politiques. Il a insisté sur le fait que les quatre États étaient d’accord dans tous les domaines et a ajouté que la présidence hongroise avait été couronnée de succès au cours de la dernière année.

Au cours de l’année écoulée, le V4 a fait d’importants progrès dans la protection de la frontière hongroise et a également aidé d’autres pays, a-t-il déclaré. Et maintenant, il y a une chance de fournir de l’aide à l’Albanie et à la Bosnie-Herzégovine, a-t-il ajouté. Pinter a également souligné l’importance de l’élimination du trafic humain.

Il a rassuré son collègue slovaque sur le fait que la Slovaquie aurait le soutien total de la Hongrie durant sa présidence du V4 au cours des 12 prochains mois. Pinter a demandé à son homologue autrichien de se battre pour atteindre les objectifs des pays d’Europe centrale au cours de sa présidence tournante de l’Union européenne qui début le 1er juillet. L’objectif est que tous les États membres soient sur la même longueur d’onde en ce qui concerne les questions de migration, de protection des frontières et d’ouverture des frontières intérieures, a-t-il déclaré.

Joachim Brudzinski, le ministre polonais de l’Intérieur, a déclaré que le groupe avait une position distincte depuis le début de la crise migratoire et a ajouté que l’actualité « leur a donné raison ».

Denisa Sakova, de Slovaquie, a déclaré que son pays, qui est le prochain à présider le V4, souhaite poursuivre « les efforts fructueux de la Hongrie » et « promouvoir efficacement la position du groupe dans l’UE ».

Peter Goldgruber, secrétaire général du ministère autrichien de l’Intérieur, a déclaré que l’objectif de la future présidence autrichienne de l’UE était de rapprocher l’UE de ses citoyens. L’un des aspects de cette question est la protection des frontières extérieures de l’Union, a-t-il déclaré, affirmant que les Européens avaient raison de s’attendre à ce que leurs dirigeants coopèrent efficacement pour la protection des frontières.

Juraj Chmiel, ambassadeur de la Tchéquie en Hongrie, a suggéré que la solution à la crise migratoire de l’Europe consistait à renforcer les frontières extérieures de l’UE et à apporter une aide dans les pays d’origine des migrants.

 

1 Comment

Répondre :