Skip to content Skip to footer

Sándor Márai et 1956

Par Yann P. Caspar. Écrivain hongrois aujourd'hui le plus traduit à l’étranger, exilé à partir de 1948, S ándor M árai (1900-1989) n’a laissé qu’une seule et unique phrase dans son journal pendant les événements de 1956 : « Isten malmai gyorsan …