La Hongrie condamne 10 migrants à de la prison ferme

share on:

Hongrie – Une cour hongroise a condamné 10 immigrants illégaux de 1 à 3 ans de prison pour passage illégal de la frontière durant les émeutes de septembre 2015 à Röszke, après que la Hongrie a construit une barrière à la frontière avec la Serbie pour endiguer l’afflux de migrants de la route des Balkans voulant entrer dans le pays.

Selon About Hungary, c’est la première fois qu’un procès basé sur cette loi a lieu. Cette loi a été votée quelques jours avant les incidents, et a fait du passage illégal de la frontière en tant que participant à une émeute, un crime, punissable par un à cinq ans de prison ferme. Les clandestins seront expulsés après avoir purgées leurs peines. Un bannissement de plusieurs années s’appliquera aussi à chacun d’eux avant de pouvoir éventuellement revenir en Hongrie.

Les dix migrants condamnés sont essentiellement des Syriens, selon leurs passeports. Ils faisaient partie de la foule en colère qui a déclenché une émeute au passage frontalier de Röszke en septembre, lorsque la Hongrie a fermé sa frontière face à l’énorme flot de migrants refusant de suivre les lois européennes concernant la demande d’asile et l’immigration légale.

2 Comments

Répondre :