Risques d’attentats dans les Balkans selon le président de Macédoine

share on:

Macédoine, Skopje – Le président de Macédoine Gjorge Ivanov n’exclut pas l’éventualité d’attaques terroristes dans les pays des Balkans.

Selon l’Agence macédonienne d’information MIA, ces craintes s’expliquent par le fait que des ressortissants des pays balkaniques ayant participé au conflit syrien du côté des terroristes de Daech commencent à rentrer dans leur pays et représentent une menace réelle.

Ivanov a souligné qu’environ 1.000 habitants des Balkans ont fait la guerre dans les rangs de Daech et que 60% d’entre eux ont déjà regagné leur pays. Beaucoup sont originaires de Bosnie, d’Albanie, du Kosovo ou encore de Macédoine, où les communautés musulmanes sont importantes et pénétrées depuis quelques années par les réseaux salafistes.

“Ces faits à l’appui, on peut dire que notre région est une cible possible pour des attaques terroristes”, a déclaré le président macédonien.

L’agence MIA note que les terroristes perdent leurs positions en Syrie et dans d’autres pays impliqués dans les combats et qu’ils tentent de s’introduire dans des pays de l’UE, où “des attaques terroristes se produisent presque quotidiennement”. De plus en plus souvent des combattants pénètrent en Europe avec des migrants et les “réfugiés”.

“On a annoncé que 86 Macédoniens étaient déjà rentrés. Certains ont été interpellés, d’autres sont surveillés”, a ajouté M.Ivanov pour souligner qu’à l’heure actuelle les services secrets macédoniens contrôlaient la situation.

Source principale : Sputnik News