L’emploi de l’expression “camps polonais” passible de prison

share on:

Pologne – Le gouvernement polonais a approuvé un projet de loi en vertu de laquelle toute personne utilisant le terme «camps polonais» faisant référence aux camps de la mort la Seconde Guerre mondiale gérés par les nazis allemands en Pologne occupée pourrait être condamné à trois ans de prison.

Le changement prévu dans la loi, rédigé par le ministère de la Justice, a été soutenu par le Conseil des ministres mardi 16 août.

Le ministre de la Justice et procureur général Zbigniew Ziobro a déclaré après la réunion du Cabinet: «Aujourd’hui, le gouvernement polonais a franchi une étape importante vers la création d’instruments juridiques plus solides pour faire valoir plus efficacement nos droits pour défendre la vérité historique, mais aussi pour défendre la bonne réputation de Pologne partout dans le monde où elle est diffamé et présenté sous un faux jour ».

Il a ajouté que le nouveau projet de loi faisait parti des promesses électorales lors des dernières élections générales de Pologne.

Répondre :