Le ministre des affaires étrangères autrichien veut interdire la distribution du Coran

share on:

Autriche – Apres des raids contres des organisations salafistes en Allemagne, le ministre des affaires étrangères Sebastian Kurz a réitéré son souhait d’interdire la distribution du Coran dans la rue par les organisations salafistes.

De nombreux islamistes, beaucoup de nouveaux convertis et migrants Tchétchènes tiennent des stands dans les rues autrichiennes afin de distribuer des exemplaires du Coran, dans une campagne intitulée “Lies”, en français “Lis”. Ils font partie du groupe “True Religion” et reçoivent des fonds d’Arabie Saoudite. Leurs actions sont à présent interdites en Allemagne mais pas en Autriche, ou au Royaume-Uni. C’est un groupe d’origine allemande dont le créateur est le salafiste radical Ibrahim Abou-Nagie.

Une campagne de distribution du Coran organisée par un autre groupe était en lien avec Mirsad Omerovic, qui aurait recruté deux jeunes filles de 17 et 15 ans, Samra Kesinovic et Sabina Selimovic, qui en 2014 ont rejoint l’Etat Islamique en Syrie.

Sebastian Kurz s’oppose publiquement à ces campagnes de radicalisation depuis cet été et souhaite que la distribution du Coran dans l’espace public soit interdite par l’Integration Act. Ses prises de position ont été automatiquement rejetées par le Parti socialiste.