Skip to content Skip to footer

György Matolcsy : La troisième décennie

Article paru dans le Magyar Nemzet le 21 mars 2022. C’est en 2022 que nous sommes entrés dans la troisième décennie du XXIe siècle. Dès le début de la première décennie de ce nouveau siècle, en 2002, une compréhension imparfaite des limites de l’autonomie hongroise nous avait conduit à quitter le chemin qui constitue, du point de vue des intérêts nationaux, le droit chemin. L’alternance gouvernementale qui a alors eu lieu a débouché sur un changement de cap qui était une erreur, et dont nous avons payé le prix historique, sous la forme…

Balázs Orbán : Le moment est venu pour l’Europe de reprendre son destin en main

Article paru dans le Magyar Nemzet le 18 mars 2022. « Le lavage de cerveau idéologique infligé à nos enfants rappelle les heures les plus sombres de notre histoire » « Rien n’a changé depuis le Manifeste du parti communiste, si ce n’est que, tandis qu’à l’époque c’étaient les classes sociales qu’on montait les unes contre les autres, aujourd’hui, c’est contre la famille traditionnelle et la nation que se battent les hérauts de la société ouverte » – a déclaré vendredi Balázs Orbán, directeur politique…

Szilárd Demeter : dis ‘non’ à la guerre, et ‘oui’ à la culture !

Article paru dans le Magyar Nemzet le 12 mars 2022. En raison de la guerre russo-ukrainienne, on interdit et efface des œuvres russes, des créateurs russes, des interprètes russes, des sommets de la vie de l’esprit et des sportifs russes. Dans un texte publié sur Hungarian Conservative, le directeur principal du Musée Littéraire Petőfi affirme que, ce faisant, l’Occident se sanctionne lui-même. « – Il n’existe pas d’être humain moralement intègre pour approuver la guerre. Aucun idéal, aucune somme d’argent n’est en mesure de nous rendre…

Voici comment les agents de Soros opèrent en Hongrie : le rôle-clé revient à la société Magyar Jeti

Article paru dans le Magyar Nemzet le 5 mars 2022. Ces dernières semaines, Magyar Nemzet a exposé les opinions de divers acteurs de premier plan qui sont ou ont été liés d’une manière ou d’une autre à la fondation de George Soros. Les interviews par Skype que nous avons rendues publiques montrent clairement comment les organisations financées par les Open Society Foundations (OSF) influencent les journalistes étrangers de façon à ce qu’ils présentent une image distordue de la Hongrie et du gouvernement hongrois. Quant à l’article d’aujourd’hui,…

Lettre ouverte au chancelier allemand : la communauté juive de Hongrie vous demande de prendre position sans tenir compte des affiliations politiques

Article paru dans le Magyar Nemzet le 3 mars 2022. « La lutte contre l’antisémitisme doit rester au-dessus des engagements partisans, que ce soit en Hongrie ou en Allemagne » — écrit le rabbin Slomó Köves dans la lettre ouverte qu’il a adressée à Olaf Scholz. Chef de la Fédération des Juifs hongrois, Köves, réagissant aux déclarations judéophobes de Péter Márki-Zay et de Márton Gyöngyösi, pose cette question au chancelier allemand : « De telles choses seraient-elles concevables chez vous ? » Nous avons demandé à la chancellerie allemande…

Viktor Orbán : Le plus important, c’est la sécurité

Article paru dans le Magyar Nemzet le 3 mars 2022. Plutôt que d’aventurisme, nous avons besoin d’une politique responsable et de stabilité – Le plus important, c’est la vie et la sécurité des Hongrois, y compris de ceux de Subcarpatie – a précisé Viktor Orbán dans un message vidéo enregistré à l’issue d’un conseil de gouvernement. Le Premier-ministre a aussi accordé une interview exclusive à l’hebdomadaire Mandiner, dans laquelle il aborde entre autres la coopération énergétique russo-hongroise, le début d’une nouvelle ère…

« À chaque fois qu’on émet un rapport, on les nourrit aussi »

Article paru dans le Magyar Nemzet le 1er mars 2022. Les nombreuses heures d’entretiens par Skype parvenues en la possession de Magyar Nemzet révèlent de nouveaux détails et nous montrent comment les ONG (Organisations Non-Gouvernementales) amènent les journalistes à publier des matériaux hostiles aux pays souverainistes – donc, entre autres, à la Hongrie. A en croire les propos d’anciens cadres…